avatar
Arrachez-moi les yeux


C’est peut-être le développement sans fin qui m’dégoûte
C’est peut-être le poison sans arrêt que j’inhale
C’est peut-être les mensonges sans arrêt que j’écoute
Les morons qui arrosent leur asphalte

C’est peut-être la Steamship
C’est peut-être le Népal
La faune et la forêt boréale
C’est peut-être le Pérou
C’est peut-être le futile
Qui l’emporte encore sur le crucial


Arrachez-moi les yeux
Enterrez-moi vivant

C’est peut-être la pression sur ma génération
Pendant que nos parents s’endorment sur leurs jobs stables
C’est peut-être les utilitaires sport de canton
C’est peut-être les junkies en jogging sur Ste-Cath

C’est peut-être le Chili
C’est peut-être la télé
C’est peut-être les bombes qui explosent sur Bagdad
C’est peut-être le Niger
C’est peut-être le Mali
Je n’ai plus de voix je n’ai plus d’alibis

Arrachez-moi les yeux
Enterrez-moi vivant

C’est peut-être l’entropie
C’est peut-être le déclin
Une apologie en fonction des conjectures
Si je suis coupable de pointer du doigt

Arrachez-moi les yeux
Enterrez-moi vivant

Leave a comment