avatar
Lettre à Cyberpresse – L’Iran et le nucléaire




Bonjour Mme Colpron,

Je suis un lecteur de Montréal qui consulte souvent votre actualité. Je vous écris concernant la couverture de Cyberpresse de la crise du nucléaire en Iran depuis le début du mois de juillet 2008.

Je dois vous avouer que je suis déçu et inquiet du fait qu’aucune mention n’est faite, depuis le 1er juillet, du rapport du National Intelligence Estimate (NIE) de novembre dernier, qui résume le travail des seize agences américaines de renseignement. Les auteurs du rapport affirment qu’ils jugent « avec grande confiance que Téhéran a stoppé son programme de développement d’armement nucléaire à l’automne 2003. [...] La décision de stopper le programme de développement d’armement nucléaire suggère que Téhéran est moins déterminé à développer un armement nucléaire », malgré tout ce qui a été dit et « craint » depuis 2005 (http://www.guardian.co.uk/ world/2007/dec/04/politics.topstories3).

Depuis le 1er juillet 2008, sept articles de Cyberpresse ont traité de la crise du nucléaire en Iran. Cinq d’entre eux mentionnent spécifiquement la crainte des pays occidentaux que le programme d’enrichissement de l’uranium de l’Iran pourrait servir à fabriquer une bombe nucléaire. Mais aucun des sept articles ne mentionne le rapport du NIE qui mine la crédibilité de ces craintes.

Pour quelles raisons Cyberpresse omet-elle cette information pourtant cruciale dans ce dossier?

Sincèrement,

Alexandre Leclerc

Leave a comment